Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Palmarès 2003

Raymond Burki, dessinateur de presse

Laudatio

Sous sa casquette, une plage de modestie et de timidité balayée par les vagues de l’ironie et de la dérision.

Contraste du personnage et de son art, preuve que l’intelligence humaine peut se nourrir de bonté et de lucidité.

Malice du silence complice. D'un trait magistral, regard chaque jour renouvèle sur un monde dont il est bien un des derniers vaudois à savoir encore nous faire rire.

C’est le talent simple et toujours renouvèle que les vaudois se devaient un jour de récompenser.

Merci à lui d’avoir fait de la dernière page la première !

Grand prix 2003

Le Grand prix, d’un montant de 100’000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une œuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

Elodie Pong, vidéaste, cinéaste, chorégraphe, sculpteur

Laudatio

Elle pose sur le monde qui l’entoure un regard tout en amandes et le monde est sous le charme.

On la dit chorégraphe, sculpteur, vidéaste, cinéaste : elle est tout cela. Elle est la liberté.

Elle incarne la force jubilatoire et incisive de l’art d’aujourd’hui, libérée des antiques contraintes normatives.

A travers les formes multiples et déjantées qui constituent ses spectacles et ses installations, elle nous dit des choses très fortes sur nous-mêmes.

Alors, forcement, on en redemande.

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Beaux-Arts 2003

Le prix culturel Jeunes Créateurs Beaux-Arts 2003, d’un montant de 15’000 francs, met en avant une vidéaste, cinéaste, chorégraphe et sculpteur du canton.

Sonia Morel, créatrice de bijoux

Laudatio

Argent noirci ou brillant.

Entrelacs de fils d’or.

Géométries atomiques ou réseaux mystérieux, les bijoux de Sonia Morel évoquent tour a tour des armures, des refuges, des chevelures.

L’art subtil de Sonia Morel, mêlant corps et parures, éclaire un monde de possibles ou le vide et la matière se nouent et se dénouent.

Il est léger et dense, lumineux et foisonnant, rigoureux et débride tout a la fois. Un monde de poésie au féminin.

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Arts Appliqués 2003

Le prix culturel Jeunes Créateurs Arts Appliqués 2003, d’un montant de 15’000 francs, met en avant une créatrice de bijoux du canton.

Cisco Aznar (Cie Buissonnière), danseur, chorégraphe

Laudatio

Il nous vient d’Espagne, le pays de Buñuel et d’Almodovar.

Passe par Rudra ou, a vingt ans, il complète sa formation en danse et en théâtre, il ressent l’appel de la chorégraphie.

Danseur aussi, professeur encore, déjà quatre créations pour la compagnie buissonnière, des festivals internationaux.

C’est beaucoup, mais ce n’est pas trop pour ce jeune homme de 31 ans.

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Danse 2003

Le prix culturel Jeunes Créateurs Danse 2003, d’un montant de 15’000 francs, met en avant un danseur et chorégraphe du canton.

Malcolm Braff, musicien

Laudatio

Venu du Brésil en passant par l’Afrique il a repoussé les limites du Nordeste quelque part au-delà de Vevey.

Là, où depuis le temps qu’on fabrique de l’image, il était temps qu’on hisse les couleurs du jazz et de la musique noire.

Ses notes bleues ont trouvé, sur les bords du lac, l’écrin turquoise qu’elles attendaient, blotties sous la crinière du lion, pour éclore et, à la fin, jouer l’inouï.

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Musique 2003

Le prix culturel jeunes créateurs musique 2003, d’un montant de 15’000 francs, met en avant un musicien du canton.

Ursula Lutz et Monica Prodon, fondatrices de Globlivres

Laudatio

Le livre conçu comme un médiateur entre les cultures. La bibliothèque vécue comme un lieu d’intégration.

La multi culturalité ressentie comme un facteur de rayonnement c’est tout cela, Globlivres.

Prix de l'éveil 2003

Le Prix de l’éveil, d’un montant de 15’000 francs, récompense une personnalité vaudoise qui enrichit la vie culturelle du canton en suscitant l’éveil du public, jeune ou adulte, par son travail de créateur, de médiateur, de formateur ou d’initiateur.

Anne Richard, actrice, comédienne

Laudatio

La télévision française a fait découvrir aux vaudois cette belle comédienne voila cinq ans.

Maintenant qu’elle nous captive et nous séduit, par son jeu a la fois rigoureux et instinctif, dans boulevard du palais.

Toutes les grandes chaines françaises semblent être tombées amoureuses d’elle, et le canton de Vaud pourrait bien en faire de même.

Merci à cette « enfant du pays » de rayonner d’aussi jolie façon !

Prix du rayonnement 2003

Le Prix du rayonnement, d’un montant de 15'000 francs, distingue une personnalité du monde culturel vaudois dont la renommée va au-delà des frontières du canton de Vaud et de la Suisse.